Communément appelé Mardi gras, le carnaval de la Nouvelle-Orléans est l’un des évènements les plus célèbres des Etats unis. En effet, pendant tout le mois de février les fêtes ainsi que les parades s’enchaînent à la Nouvelle-Orléans au cours de laquelle toutes les excentricités sont permises. Fort de l’ambiance électrique qui règne pendant ces périodes festives, le Mardi gras s’est vite répandue dans le monde.  Découvrez dans cet article cette fête dans son entièreté.

Origine du carnaval de La Nouvelle-Orléans

Apparu au XIe siècle en Europe, le carnaval de la Nouvelle-Orléans est un évènement majeur qui se classe parmi les plus grands du monde à l’instar des carnavals de Rio et de Venise. Étymologiquement, le mot « carnelevare » signifie « abandonner la viande » en latin. En effet, cette fête est associée à la période de carême au cours de laquelle l’église interdit la consommation de la viande. La fête du « bœuf gras » a été ainsi instaurée à Paris et Rome, une fête célébrée avant le carême.

Depuis sa création en 1718, la ville de la Nouvelle-Orléans a perpétué cette fête jusqu’à ce jour. Mais, à l’époque les bals n’étaient pas permis et ce n’est qu’en 1837 que la Nouvelle-Orléans a renoué avec la fête du Mardi gras en organisant son tout premier défilé costumé et masqué.

 

Le Mardi Gras est importé en Louisiane pour la première fois par les colons français. Son attestation a été validée dès le début de l’année 1699. Le premier a été célébré le 3 mars de la même année. C’est en effet une sorte de cérémonie qui est organisée dans le but de rendre hommage à un explorateur nommé René Robert Cavelier. Il avait attribué « Point de Mardi Gras » à une languette de terre qui était localisée dans le delta du Mississippi, précisément à environ 100 km au midi de la future Nouvelle-Orléans.

Qui en est l’organisateur ?


L’organisation du Mardi Gras est assurée par les Krewes. Ce sont des équipages qui sont dirigés par un « captain ». En effet, les plus célèbres sont entre autres les krewes de Rex, Bacchus, Zulu, Orpeus et Comus. Pour participer au carnaval, l’ensemble des membres de Krewes doit verser une somme de 1000 $. Ce montant fixé selon les équipages sert non seulement à l’achat des babioles et colliers qui seront jetés au public, mais aussi à organiser le bal du Krew.

 

Par ailleurs, il est important d’avoir un grand sac en plastique afin d’y mettre tous les objets tombant des chars. Vous avez la possibilité de participer à l’esprit de Mardi Gras même si vous ne disposez pas de costume. Il vous suffit de porter une cape, un chapeau ou autre. Nombreuses sont les personnes qui se permettent de recycler les costumes d’Halloween.

La veille du Mardi-Gras

 

La veille de la fête correspond au lundi qui précède le Mardi-Gras. Cette veille est célébrée au bord de la rivière. C’est l’arrivée des rois Rex et Zulu en bateaux qui marque la célébration de cette fête. Même le Maire de la ville participe à la rencontre de ces rois. Les événements démarrent l’après-midi et continuent toute la soirée. Il est organisé une fête grandiose avec feu d’artifice, accompagnée de nourriture et de la bonne musique. Le carnaval Orpheus commence avec une grande illumination. Ce défilé possède le char le plus grand appelé le « Léviathan ». Vous avez également la possibilité de le voir tous les jours à Mardi Gras World.

Le jour du Mardi Gras

Cette fête démarre au lever du soleil au central de l’Avenue Saint-Charles. Les festivités de la journée commencent en réalité lorsque Rex qui est le roi, donne son discours depuis son char pendant que Zulu fait son apparition sur l’Avenue Jackson. Tout ceci se passe vers 8 heures.

La durée du carnaval

Célébrées avant le carême, les parades et festivités de la Nouvelle-Orléans sont organisées tous les ans en Louisiane. En effet, les différentes activités telles que les défilés, bals ainsi que les galettes des Rois démarrent le 6 janvier. Elles prennent fin la nuit du Mardi gras au mercredi des Cendres à minuit. La date du carnaval de la Nouvelle-Orléans se situe entre le 3 février et le 9 mars, soit 47 jours avant la fête de pâque. Selon les années, le carnaval dure entre 28 et 63 jours.

L’organisation de la parade

En général, aucun changement n’est apporté au programme des défilés. Chacun des itinéraires du carnaval est publié tous les jours par le journal de la localité. Ce dernier présente également les rois, les reines, les dauphins ainsi que les grands marshalls des parades. De même, le guide intitulé « Arthur Hardy’s Mardi Gras Guide » est disponible et se vend dans tous les points de vente de la localité. C’est un document qui contient plusieurs articles présentant l’histoire de cette grandiose fête tout en fournissant tous les détails sur les itinéraires des défilés.

 

Toutefois, compte tenu de la fragilité des bâtiments, il est interdit de défiler dans le quartier Français. Mais, il n’en demeure pas moins que seul le Krewe du « Vieux Carré » a le droit d’y défiler. En effet, les chars du Krewe du Vieux sont de petite taille construite avec de caddie et des charrettes que tirent des mulets ou des gens. Pendant les deux semaines précédant le Mardi gras, les parades défilent chaque jour permettant ainsi aux jeunes ainsi qu’aux familles de savourer ces moments pendant que la foule ne s’est pas encore déchaînée.

Comment bénéficier des objets ?

Plusieurs objets sont jetés à la foule pendant le carnaval. Parmi ces objets, les plus précieux sont les colliers aux plus gros grains. Vous pouvez les récupérer en criant « give me somethin’ sir ». Cependant, certaines parades sont un peu sauvages et avant d’obtenir des objets, vous devez présenter quelque chose telles les parties anatomiques qui sont très souvent taboues aux États-Unis.

 

À Bourbon street, cela se transforme la nuit en un exhibitionnisme généralisé occupant les rues où des passants font des exhibitions aux visiteurs des bars massés qui se dressent sur les balcons pour regarder. Les meilleures exhibitions reçoivent des colliers que leur jettent les spectateurs. Cela fait partie du côté sauvage de l’Amérique.

Les autres objets

L’ensemble du personnel à bord des chars jette également des nounous aux enfants. Ils lancent non seulement des mugs mais également des dubloons qui ne sont rien d’autre que de fausses pièces de monnaie sur lesquelles est gravée l’effigie de ces équipages. Le souvenir que tout le monde recherche le plus est celui de la noix de coco d’or. Mais, en ce qui concerne la noix de coco, il suffit d’être plus attentif, car certains équipages en jettent partout.

La source de lumière

Les défilés pendant la nuit sont assurés par les noirs, mais qui sont vêtus de robe blanche. En effet, ceux-ci gardent les flambeaux qui constituaient dans l’ancien temps, l’unique source de lumière.

La signification des couleurs du carnaval

Trois couleurs caractérisent le Mardi-Gras et chacune d’elles a une signification particulière. Il s’agit de :

  • La violette qui représente la justice,
  • Le jaune, surtout or qui représente le pouvoir,
  • Le vert est le symbole de la foi.

 

Vous avez la possibilité de vous procurer de magnifiques masques pour le carnaval. Ils sont disponibles au Marché français. Vous ferez mieux de vous en procurer si vous voulez faire partie de la foule, car tous les membres sont masqués.

Les différentes parades

Pendant les festivités du Mardi Gras, il y a différentes sortes de parades à travers la ville.

 

La Parade Zulu : elle est fondée en 1910 par les Noirs de la ville. Ceux-ci ont décidé d’inventer ce défilé dans le but de ridiculiser celui de Rex qu’organisent les Blancs. Les visages reçoivent une peinture de couleur noire. Un fameux Zulu King se charge de diriger la Parade. Les noix de coco sont jetées partout. L’édition de 1949 fut dirigée par le Zulu King Louis Armstrong qui est le plus célèbre de tous les zulus kings.

Le carnaval des Indians : cet évènement est caractérisé par des esclaves qui se déguisent en utilisant des plumes. Cette fête se célèbre déjà depuis 1780. En effet, ce carnaval des Indiens selon certaines sources a été initié pour faire la parodie des Indiens séminoles. Pour d’autres, il vient d’une tradition importée depuis l’Afrique. Il faut remarquer que les costumes portés pendant ce Mardi Gras sont une inspiration des costumes colorés des Indiens qui habitaient les Plaines vers la fin de 19e siècle. 

Krewe du vieux : de façon traditionnelle, ce sont eux qui ouvrent le carnaval en début du mois de février. En effet, les krewe du vieux ont depuis toujours refusé d’organiser officiellement cette fête. Ainsi, ils s’adonnent à une organisation irrévérencieuse de la parade. Ce faisant, ils n’acceptent pas les escortes de la police et refusent aussi les barrières en métal. Ainsi, vous les remarquerez dans la foule à bord de petits chars avec une ambiance une très vive.  

La Musique du carnaval : pour réussir la fête, les participants préparent leurs costumes depuis des mois, en travaillant sans relâche. Pendant ce temps, les musiciens des krewes s’affairent à la répétition musicale durant toute l’année afin de vous servir de bons morceaux de jazz-band ou même des musiques dont l’inspiration est purement africaine.

Les bals du Mardi Gras

 

Toujours dans le cadre des festivités, il est organisé des soirées pendant tout le mois. Environ 100 grands bals très intéressants à New-Orleans et également les fai-do-do qui sont des fêtes bien connues dans les villages Cajuns. Les krewes se chargent de l’organisation des bals. Ces derniers sont réservés aux membres du krewes ainsi qu’à tous les invités. Pour y participer, il convient d’obtenir un sésame précieux. Il faut éviter d’utiliser le mot tel que « ticket », mais plutôt « invitation ». Avant les cartes d’invitation étaient imprimées dans la ville de Paris. Toute la royauté du krewe de l’année était représentée. Il s’agit par exemple du Roi, de la reine, des pages sans oublier les Ducs.

Le presbytère

Le musée du carnaval de La Nouvelle-Orléans se trouve à l’intérieur du bâtiment construit à proximité de la cathédrale Saint-Louis. C’est un site que vous ne pouvez ne pas visiter si vous venez en Louisiane pendant les fêtes du mois de février.

 

Ce bâtiment fut construit en 1795 et destiné à loger le clergé en charge de la cathédrale Saint-Louis. C’est un somptueux bâtiment, mais qui n’a jamais servi à cet effet. Aujourd’hui, il est utilisé pour des conservations de différentes collections de costumes des Mardi Gras. Y sont également disponibles, tout ce qui concerne cette grande fête, les explications de son histoire ainsi que des vidéos et autres.

Le King Cake

C’est une couronne avec des couleurs qui correspond à la galette européenne des rois. L’unique différence est qu’ici toute personne qui trouve la fève devienne la rène ou le roi de cette soirée. Cette dernière est donc appelée à organiser et à accueillir l’événement suivant.

Le Courir du Mardi-Gras

 

C’est un évènement qui se déroule dans environ 20 villages et villes de Cajun. En effet, le Courir du Mardi-gras est une course qui consiste à courir d’une maison à l’autre pour faire l’aumône chez des habitants afin de récupérer les éléments qui vont servir à la construction du Gumbo. La course est la plus excitée est celle qui consiste à courir derrière les poulets. De la même manière que se manifeste le Halloween, les conquérants font du porte-à-porte pour jouer des airs de musique cajun avec accordéon, etc. Les courir existent pour différentes catégories de personnes. Ainsi, il y a les courir de femmes, les courir des hommes et même pour les cavaliers.

La fin de la journée de Mardi Gras

Minuit marque la fin du carnaval. Lorsqu’il sonne, les policiers prennent leurs camions de ménage pour annoncer, de façon symbolique, que c’est la fin de Mardi gras. À cet effet, chacun est tenu de rentrer chez lui. Cependant, nombreux sont ceux qui peinent à rentrer chez eux compte tenu de l’ambiance festive qui les a marqué. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here