Découvrir un paradis sur terre en une semaine ? L’idée vous tente ? Si oui, découvrez dans cet article les activités et destinations qui peuvent vous permettre d’avoir un séjour inoubliable d’une semaine en Nouvelle-Zélande. C’est un véritable condensé des merveilles que peut offrir la terre.

Auckland, la plus grande ville du pays

Après avoir mené les démarches afin d’obtenir le e-visa pour la Nouvelle Zélande, la première ville à mettre dans votre agenda de voyage est Auckland. Elle est de loin la plus grande ville de Nouvelle-Zélande. Peuplée d’un peu plus d’un million et demi d’habitants et fondée autour de 2 grands ports, la ville d’Auckland est le véritable argument économique du Paradis du Pacifique. Cette ville n’est cependant pas seulement une ville à statut économique. C’est aussi un ruisseau d’attractions touristiques. Prévoyez une journée pour bien la visiter.

La Sky Tower

La Sky Tower figure sur toutes les photos d’Auckland. C’est la Tour Eiffel de la Nouvelle-Zélande. Ce symbole inauguré en 1997 culmine à 328 mètres, en plein cœur de la ville. C’est sans aucun doute la plus haute tour de l’hémisphère Sud. La vue à 360° qu’elle offre vous donne un formidable aperçu de la grandeur d’Auckland.

Les musées pour les amoureux d’histoire

Auckland doit aussi une partie de sa réputation à ses nombreux musées qui racontent si bien le passé de la ville et celui du pays. Auckland War Memorial Museum est par exemple l’un des plus beaux musées du pays. Ce musée domine fièrement une colline du parc d’Auckland Domain. Il retrace avec force détails, l’impressionnante histoire du pays, de l’arrivée des Maoris jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Le musée rappelle aussi la culture polynésienne. Vous y découvrirez des collections exceptionnelles de plus de 4 millions d’objets, tous venus d’un passé lointain.

Visitez aussi le New Zealand Maritime Museum. Si vous êtes attentif, vous saurez pourquoi on dit que la Nouvelle-Zélande est la terre du nautisme. À travers des collections exceptionnelles, ce musée retrace la passion des Néo-zélandais, dès la base, pour le nautisme. Il abrite une kyrielle de frégates et de voiliers, dont certains de l’America’s Cup.

Les parcs et jardins

Ce serait bien dommage de passer par Auckland sans profiter de la beauté et du bon air de ses nombreux espaces verts. Si vous êtes passionné d’horticulture, vous ne devez pas manquer de visiter Auckland Domain et son jardin botanique et les magnifiques serres du Domain Winter Garden. Le sanctuaire des fleurs d’Eden Garden et l’Auckland Botanic Garden proposent autant à vos yeux et à vos poumons.

Si vous cherchez un lieu paisible pour lire, faire du sport ou vous balader en famille, rejoignez l’Albert Park et le Myers Park. Vous apprécierez aussi la magnifique vue panoramique qu’offre, à 8 km du centre-ville, le Michael Joseph Savage Memorial Park, sur le golfe et la city skyline.

Une escale à Rotorua

Si les touristes affluent au large de Rotorua, c’est surtout pour la géothermie de son sol et pour son expression de l’intéressante culture maorie. Prévoyez également une bonne journée pour la visite de cette ville très riche en activité.

Les parcs géothermiques

Rotorua possède une kyrielle de parcs géothermiques. Visitez l’incontournable Wai-O-Tapu. Ce parc est surnommé « pays des merveilles thermales ». Si vous y entrez, vous comprendrez pourquoi. Vous serez déjà épaté par les sentiers bien balisés du site. Le joyau ici, c’est cependant l’éruption du geyser Lady Knox : un magnifique spectacle. Les nombreux bassins de boue gargouillants, les cratères volcaniques et les différents lacs étouffants sont vraiment fascinants.

L’autre parc géothermique, Waimangu, propose des merveilles semblables, mais avec des touches d’originalité. Vous pouvez le visiter si vous avez du temps.

Découvrir la culture maorie

La culture maorie est la plus ancienne de la Nouvelle-Zélande. Elle a remarquablement marqué le développement du pays, car elle est d’une richesse inestimable. Vous pouvez mieux découvrir cette culture en vous plongeant dans le vécu quotidien des Maoris à travers une visite guidée de leurs villages.

Visitez par exemple le village maori de Ohinemutu, à une dizaine de minutes à pied du centre de Rotorua. Il abrite la tribu Ngāti Whakaue. Vous y découvrirez des installations traditionnelles pour la cuisson à la vapeur, mais aussi des bâtiments traditionnels comme le Marae. C’est le lieu de rassemblement de la tribu. Les sculptures qui l’ornent sont d’une telle beauté que vous devez y consacrer quelques minutes d’observation.

Entre autres bâtiments qui font la fierté de ce village, l’Eglise St Faith, érigée en 1914. Cette église de style Tudor à l’extérieur est à l’intérieur décoré de sculptures et de tissages typiquement maori. Vous ne serez pas non plus indifférent à cet autre élément de décor très intéressant. Il s’agit d’un vitrail représentant Jésus portant un manteau maori et marchant sur le lac Rotorua. Vous pouvez aussi vous rendre dans le village maori de Tamaki qui présente des éléments de culture tous aussi époustouflants.

Le parc national de Tongariro

Réservez une demi-journée pour cet endroit. À 330 km au sud d’Auckland, ce parc s’étend sur une superficie d’environ 795,98 km2. C’est le premier parc national à voir le jour en Nouvelle-Zélande et le quatrième au monde. C’est une zone essentiellement volcanique. Le parc inclut plusieurs volcans dont les principaux sont :

  • Le mont Tongariro (il culmine à 1 978 m d’altitude et donne son nom au parc);
  • Le mont Ngauruhoe (le mont le plus emblématique du parc qui culmine à 2 291 m, a servi au tournage du film « Le Seigneur des Anneaux » et est connu dans le film comme « la Montagne du Destin » ou Mont Doom ;
  • Le mont Ruapehu (le volcan le plus élevé et le plus large qui domine le parc à 2 797 m d’altitude et a aussi servi au tournage du film « Le Seigneur des Anneaux »).

Plusieurs sommets du parc sont sacrés dans la culture maorie et font objet d’adoration. Outre la beauté du paysage, le parc offre de grandes possibilités de randonnée. Vous aurez deux options. La première, le Tongariro Alpine Crossing, permet une randonnée de 19,4 km. La seconde, le Tongariro Northern Circuit, vous offre une randonnée de 43,1 km. Sachant que votre séjour en Nouvelle-Zélande est court, il vaut mieux choisir la première.

Wellington, la capitale du pays

La capitale de la Nouvelle-Zélande a beaucoup à offrir. Elle a en 2011, été surnommée « Petite capitale la plus cool du monde ». Cette ville regorge de multiples atouts. En une journée, vous pourrez découvrir beaucoup de choses dans cette ville.

Les musées

Des nombreux musées que possède la ville, le Te Papa Tongarewa Museum est certainement le plus emblématique. Malgré son jeune âge (il a été ouvert en 1998), il aborde singulièrement tous les domaines : histoire, géographie, biologie, géologie… C’est ce qui fait qu’il reçoit tous les ans, plus d’un million de visiteurs. Sur 4 niveaux, le Te Papa Tongarewa Museum privilégie les présentations interactives, modernes (notamment audiovisuelles), riches en couleurs et dynamiques. Le musée étale un pont doré entre l’immense passé de la Nouvelle-Zélande et son présent très ambitieux. De nombreux autres musées vous attendent. Les visiteurs mentionnent souvent :

  • La National War Memorial ;
  • Le Wellington Museum ;
  • La Space Place de Carter Observatory…

La réserve Zealandia

Ne manquez pour rien la découverte de cet éco-sanctuaire de 225 hectares. Aussi appelé le sanctuaire Karori, il est dédié à la protection d’espèces animales et végétales de Nouvelle-Zélande. Depuis sa création, cette réserve a déjà réussi à réintroduire 18 espèces d’animaux sauvages endémiques, dont 6 disparues du continent néo-zélandais depuis plus de 100 ans.

Aujourd’hui, le sanctuaire abrite plus de 40 espèces d’oiseaux, notamment les plus rares de Nouvelle-Zélande et du monde. Vous y découvrirez également :

  • Une végétation native ;
  • Un ensemble de reptiles ;
  • Une diversité d’insectes…

À travers une exposition interactive ultramoderne, vous pourrez aussi vivre en intégralité les actions menées pour protéger le sanctuaire.

Visiter Hobbiton, le mythique village des Hobbit

Comme nous, avez-vous adoré les trilogies « Le Seigneur des anneaux » et « Le Hobbit » de Peter Jackson ? Si oui, vous serez heureux donc certainement de vous retrouver à cet endroit, pendant une bonne demi-journée.

Dans les deux trilogies, c’est le village des Hobbits, ces êtres humains de très petite taille. En quelques heures de visite, vous pourrez vivre dans la peau de vos personnages préférés. Vous pourrez admirer les maisons des hobbits, leurs jardins, leurs bassins, ainsi que d’autres lieux construits spécialement pour le film. Nous vous laissons apprécier la précision et le détail des décors.

Queenstown, le paradis des aventuriers

Prévoyez une demi-journée pour découvrir la ville reine. La ville est extrêmement populaire auprès des aventuriers qui en font leur destination privilégiée. Située sur la rive du lac Wakatipu, à l’eau cristalline, elle propose un paysage composé de ce lac et des montagnes. Elle est ainsi une destination parfaite pour le ski en hiver. Tout au long de l’année, vous y serez également la bienvenue pour des activités de sports extrêmes comme :

  • Le saut à l’élastique ;
  • Le canyon-swinging ;
  • Le jetboating ;
  • Les randonnées équestres ;
  • Le rafting en rivière…

Queenstown est aussi un carrefour du vin et des mets de saveur. Vous ferez plaisir à vos papilles gustatives.

Te Anau, l’autre attraction des amoureux de la nature

Si vous êtes un amoureux de la verdure, la ville de Te Anau vaut le détour pour au moins une demi-journée. Elle est riche de nombreux espaces verts. Faites un tour au très célèbre Parc national de Fiordland. Ce parc ouvert depuis 1952 sur une superficie de 12 500 km² est le plus grand des quatorze parcs nationaux de la Nouvelle-Zélande. Le site est inscrit au Patrimoine mondial de l’Humanité.

L’endroit qui abrite aujourd’hui le parc a été sculpté par les glaciers pendant plus de 100 000 ans. Vous pourrez ainsi assister aux fascinantes chutes d’eau qui tombent sur des centaines de mètres dans de profonds fjords noirs. C’est l’un des rares endroits au monde que l’homme n’a pas pu influencer en tant que tel. Des centaines d’espèces végétales que vous ne verrez nulle part s’y réfugient.

Le parc national de Fiordland, c’est aussi un conservatoire faunique hors pair. Il abrite une grande variété d’animaux tels que le kakapo, la seule espèce de perroquet qui ne peut pas voler. Vous pourrez aussi y découvrir le très rare takahe dont l’espèce avait été considérée comme éteinte, jusqu’en 1948. Les autres animaux, tous aussi captivants à découvrir dans le parc, sont entre autres :

  • Le whio (canard bleu) ;
  • Le weka occidental ;
  • Le robin de l’île du sud ;
  • Le tokoeka du Fiordland ;
  • Les nombreuses espèces de rats ;
  • Les nombreuses espèces de dauphins ;
  • Les nombreuses espèces de phoques…

Ne vous privez pas d’une visite au Milford Sound et dans d’autres espaces verts de la ville.

Christchurch, la géante de l’Île du Sud

C’est la ville à ne pas oublier dans l’Île du Sud. Elle mérite que vous y séjourniez sur une journée entière. Christchurch est une ville surprenante et créatrice. Les lourdes pertes qu’elle a subies durant les séismes de 2011 et 2016 ne l’ont pas rendue pauvre. Si elle est aussi intéressante pour les randonnées et sports extrêmes, ce sont ses musées et sa proximité avec la nature qui font sa popularité.

Le premier musée que vous devez visiter dans la ville, c’est le Quake City. Ce musée base son existence autour des tremblements de terre subis par la ville de Christchurch. Il propose des vidéos d’amateurs prises en direct lors des tremblements de terre en 2011 et 2016. Il expose également d’innombrables objets issus des monuments de la ville. Vous pourrez ainsi y contempler la flèche tombée de la cathédrale anglicane qui date de 1864 et d’autres objets. Cette visite est fondamentale si vous souhaitez connaître l’état d’esprit général des habitants.

Visitez aussi le Canterbury Museum, dédié aux expositions très variées sur l’exploration de l’Antarctique, l’art asiatique et la faune de la Nouvelle-Zélande. C’est un vrai régal pour les yeux.

La réserve animalière Willowbank ne doit pas non plus être délaissée. Au nord de Christchurch s’étale cette réserve où vous aurez le privilège de rencontrer la faune néo-zélandaise dans toute sa diversité. Cette réserve conserve les espèces indigènes telles que :

  • Le tuatara ;
  • Le kiwi ;
  • La sarcelle d’hiver ;
  • Le gecko duvaucel…

Abel Tasman National Park, le joyau de l’Île du Sud

Si l’on demande conseil sur les merveilles de l’Île du Sud de la Nouvelle-Zélande, le parc d’Abel Tasman est plusieurs fois mentionné. Fondé en 1942 pour commémorer le 300e anniversaire de la découverte du pays, ce parc y est l’une des destinations touristiques les plus visitées. Il reçoit plus de 180 000 visiteurs par an. Ne laissez pas sa petite superficie (225 km²) vous démotiver. C’est un véritable paradis terrestre. Ses collines sont recouvertes d’une forêt de hêtres jusqu’au bord de la mer. Le parc est peuplé de plusieurs espèces de dauphins et d’otaries. Une demi-journée devrait vous suffire pour découvrir l’essentiel.

Wanaka, le territoire au paysage authentique

Cette petite ville offre beaucoup à voir malgré sa petite taille. Si vous n’avez qu’une petite demi-journée à y passer, assurez-vous quand même de visiter le lac éponyme. Sur 192 km² et au bord de la ville à laquelle il donne son nom, ce lac étend ses eaux bleues cristallines. C’est le quatrième plus grand lac de la Nouvelle-Zélande. Vous pouvez mieux profiter de la vue sur le lac en optant pour une balade à pied ou à vélo pendant une demi-journée.

Que retenir ? Il y a tellement de bonnes découvertes à faire lors de votre séjour d’une semaine en Nouvelle-Zélande. Il ne vous reste maintenant qu’à faire vos valises et à concocter votre circuit de voyage sur mesure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here